Récit d'un bel accouchement

postée
\ Accouchement du 10 juillet 2011
t Durée : 11 heures
261279_1767281516019_8306021_n

10 juillet 2011....la naissance de mon fils.....mon second accouchemenent (je suis déjà maman d'une petite fille née le 26 septembre 2009)....un accouchement qui m'a paru tellement "facile" eu égard au 1er qui avait été très douloureux, long et qui s'était compliqué...Voici mon (long) récit !

Mon terme est prévu pour le 8 juillet, mais Monsieur bébé se fait désirer....J-7, -6, -5...les jours défilent et aucun signe à l'horizon, si ce n'est la perte du bouchon muqueux et dans les 3 nuits qui précèdent l'accouchement les épisodes de contractions douloureuses mais espacées...faux -travail ?

Vendredi 8 juillet, jour J : j'ai RDVà 14H à la clinique pour faire un contrôle ; mon mari pose un RTT, on dépose notre fille à la crèche, et comme il fait un temps magnifique, on décide de se faire un p'tit restau en amoureux en terrasse ; hi hi la tête des gens quand ils me demandent "oh là là quel ventre, c'est pour bientôt ?" et que je leur répond "normalement pour aujourd'hui" !   Lors du RDV, on m'ausculte, je suis dilatée à 1cm ; on me dit de revenir dans 2 jours si rien ne se passe entre-temps, et qu'au plus tard je serai déclenchée dans la nuit du 11 au 12....Je prends mon mal en patience !

Samedi 9 juillet, J+1 : je commence à avoir des contractions bien fortes, mais çà va, on va même faire des courses avec mon homme et ma fille !

La nuit de samedi à dimanche est un enfer : j'ai des contractions très violentes, j'essaye de me lever mais elles me clouent sur place, je me dis "çà y est, çà commence", mais non, vers 4H du mat plus rien...je me rendors.

Dimanche 10 juillet, matin : je suis réveillée par des contractions trèèèèsss douloureuses, et récurrentes, toutes les 8 minutes en moyenne. De toute façon je dois aller me faire ausculter à la clinique à 10H, çà tombe bien, je me prépare et prend mon sac au cas où...j'ai bien fait !

On dépose la puce chez un couple d'amis qui vit non loin de la clinique, et vers 10H15 me voilà allongée avec mon monitoring sur le ventre. Je suis dans la salle n°3, celle-là même où j'ai donné naissance à ma fille 22 mois auparavant...je me dis que c'est un signe ! Je suis dilatée à 2 cm....La SF me dit alors LA chose que j'attendais depuis des jours : "votre bébé va naître aujourd'hui ! Vu la fréquence de vos contractions, et le fait qu'elles agissent bien sur votre col, je peux vous dire qu'il va naître en fin d'après-midi"  Eh bien elle avait parfaitement raison !  Elle me dit alors "écoutez, il est midi, partez manger quelque chose dans le coin, et revenez pour 14H, je vous garde la salle "

A midi on appele nos amis et on leur dit "euh...est -ce que non seulement on peut s'inscruster pour le repas, mais en plus vous laisser la puce pour toute l'après-midi, voire la nuit ?! " ....Ce repas entre amis alors que je m'apprêtais à donner naissance à mon fils fût vraiment étrange...steack-haché/pâtes, je m'en souviendrais toute ma vie ! Moi qui essayait de manger tant bien que mal entre deux contractions, les copains qui me faisaient rire, les douleurs, la bonne humeur, l'exitation, le stress aussi....à 13H50 j'ai fait un énorme bisous à ma fille en lui disant que j'allais à la clinique voir le docteur qui allait m'aider à sortir son petit frère de mon ventre, elle m'a dit "d'accord" et esr repartie jouer avec la fille des amis, pas plus surprise que çà !

14H : me voilà à nouveau en salle n°3; la SF m'ausculte, je suis à 3,5 cm...Ah, çà a bossé du temps de midi ! Au moins je ne souffre pas pour rien...L'ambiance est bonne, la SF est adorable, nous n'avons été que 2 femmes à accoucher ce jour là (contre une dizaine les jours précédents), du coup le personnel est au petits soins pour moi ^^ Mon fils a bien choisi son jour pour naître !

La SF me dit de retirer mes vêtements, et elle m'apporte une affreuse blouse bleue type sac poubelle (ouverte dans le dos en plus, c'est plus sexy LOL) ; mon homme prend les dernières photos de mon énoooorme bidou prêt à exploser (et pas que çà ! + 17 kilos, fallait bien les caser...^^) ; on rigole, on discute, mon homme écrit sur FB depuis son I-phone " en direct de la mat, c'est pour aujourd'hui ! " ; 15H : les contractions deviennent très méchantes...là je douille grave...les cuisses, le dos, les bras, tout y passe....j'ai maaaal ; la SF m'apporte le ballon, pour que je puisse m'installer dessus, en effet çà soulage un peu pusique le bassin est "soulevé", et moi je peux trouver des positiohns pour faire (un peu) passer la douleur.  La SF me dit que l'anesthésite doitr arriver vers 16H

16H10 : mon sauveur fait son apparition ! Monsieur l'anesthésiste est là ! Je lui dit quand quand même j'ai peur que çà fasse comme lors de mon 1er accouchement, où la péri n'avait pas marché du tout..Il me dit qu'il n'y a pas de raisons, il fait sortit mon homme de la pièce et s'atèle à ta tâche....gla gla gla la bétadine froide qu'il applique pour me désinfecter...outch la piqûre qu'il me fait pour anesthésier localement....mais euh...pas facile de faire le dos rond avec un ventre aussi gros et des contractions toutes les 2 - 3 minutes (la SF m'aide bien).....beurk c'est bizare la sensation de cette énorme aiguille qu'on m'enfonce dans la colone vertébrale...rhooo c'est désagréable cette impression de chaud/brûlant dans le bas du dos, et comme si on me tirait la peau très fort de chaque côté...et finalement......ouiiiiiii.....10 minutes après, alors que des contractions énormes apparaissent sur l'écran du monito, je ne sens plus aucune douleur ! rien ! Le pied total ! Je plane tellement que je m'endors pendant environ 20 minutes !

Entre 17H et 17H30, on discute avec mon homme, on est calme, on écoute le coeur du bébé, tout va bien pour lui, on s'extasie sur la puissance de mes contractions, je suis épatée de n'avoir vraiment aucune douleur, mais c'est vrai que mes membres sont quand même bien endormis, je ne peux pas bouger toute seule, si je veux me tourner ne serait-ce qu'un peu dans le lit j'ai besoin d'aide, je me pince tout fort la peau pour voir (LOL), je ne sens rien..

17H30, la SF me dit qu'elle va m'injecter une dose  d'ocythocine dans ma perf, pour accélérer le travail. Quelques minutes après j'ai des pics de contractions comme je n'en avais jamais vu ! Mais je m'en fiche je n'ai pas mal hé hé  

18H : je me sens toute mouillée d'un coup ! oopss, je dit à mon homme "je crois bien que je viens de me faire pipi dessus ! " il bipe la SF pour qu'elle me change mon drap, et regarde et là elle éclate de rire et me dit "mais non vous n'avez pas fait pipi, vous venez de perdre les eaux ! "   Elle m'ausculte, je suis dilatée à 6,5 cm....En mon for intérieur, je me dis "allez, bébé devrait être là vers 20H30"

18H30 : la SF examine à nouveau mon col et me dit "eh bien çà y est, on va appeler le gynécologue, on va pouvoir y aller ! "Hein?! Quoi ?! Déjà ?! En même pas une demi-heure j'étais passée de 6,50 à 10 cm ! Ensuite elle m'a installé un réceptacle sous les fesses, m'a introduit une sonde urinaire (merci la péri ! au moins je n'ai rien senti), et j'ai fait pipi sans même m'en rendre compte LOL 

18H40 : la SF m'aide à m'installer sur le côté gauche, jambe droite en l'air sur les étriers ; cette position va favoriser l'ouverture du col et la descente de bébé dans le bassin...elle me dit aussi" vous allez avoir une très grosse envie de pousser, c'est normal! "      Effectivement, à peine 5 minutes plus tard, trop bizare, comme si je voulais...euh....aller aux toilettes quoi ! mais en beaucoup plus fort, et çà prend tout le bas du ventre, partout !

18H45 : plusieurs SF arrivent, çà prépare plein de choses partout, on replit le lit (pour le mettre plus court, de façon à ce que mes fesses soit au bord de vide) on me redresse et m'installe les pieds sur les étriers

18H50 : le gynéco arrive, un remplaçant que je n'avais jamais vu, mais il me met à l'aise en me saluant et en me serrant la main (faut imaginer la scène quand même : moi, quasi nue, jambes grandes écartées, et lui qui me serre la main comme si de rien n'était ...^^)  ; il m'explique comment je vais devoir pousser et respirer

Là, véridique, j'ai encore jetté un dernier coup d'oeil sur l'énorme horloge : j'ai commencé à pousser à 18H58

Après c'est un peu flou, je me souviens juste que le gynéco m'encourageait en me disant "oui Madame, vous poussez magnifiquement bien!! "LOL (j'avais tellement mal poussé pour mon 1er accouchement que je ne voulais pas recommencer !) , on m'a mis un masque à oxygène à un moment parce que je commencait à partir un peu dans les vapes, j'ai entendu mon homme - qui était juste à ma droite- dire "whaou c'est dingue " et juste après le gynéco a dit "on voit ses cheveux " (alors je me suis dit "mais mon homme voit tout ???!!) , et, alors qu'il avait plu toute la journée, pile quand un rayon de soleil est apparu, mon fils est né ....tout petit, tout beau, tout chaud....j'ai pleuré....il était 19H05 !  çà avait été tellement rapide !

Magique....irréel presque.....

Après on retombe vite sur terre quand le gynéco dit "bon, je vais vous recoudre ! "  moi : "ah bon, j'ai été déchirée? " (j'avais déjà été déchirée lors de mon 1er accouchement)   Lui : "non, je vous ai fait une épisiotomie" ah...

En fait, mais c'est mon homme qui m'a raconté çà après, pendant que je poussais, effectivement il voyait quasi tout...à un moment le gyénco a dit "je vais vous soulager" parce que la tête du bébé ne passait pas...et là il a pris des espèces de ciseaux et...brrrrr mon homme a détourné le regard sinon il tombait dans les pommes !  Franchement heureusement que je n'ai pas, mais alors pas du tout capté çà !  Bon çà a été quand il m'a recousu, je n'ai rien senti (vive la péri ! lors de mon 1er accouchement j'avais été recousue à vif, la péri n'ayant pas fait effet, je ne le souhaiterait même pas à ma pire ennemie tellement c'est atroce)

Et j'ai retrouvé mon bébé qui avait été faire ses 1ers examens, dans les bras de mon homme...un pur moment de bonheur quand je l'ai à nouveau eu sur moi, en peau à peau, pendant  2 bonnes heures....

Enfin voilà de cette journée vraiment pas comme les autres !

Commentaires

  • Nono Merci d'avoir partagé avec nous tes récits d'accouchement. J'ai hâte de lire le 3ème et de voir dans quelles conditions tu accoucheras. Merci!
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie