Le long récit de mon premier accouchement

postée
\ Accouchement du 11 mai 2011
t Durée : 16 heures

Récit de mon premier accouchement.

Le 10 mai 2011  ta naissance n’est pas prévus avant le 25 , je fait un petit saut a l’hôpital pour demander si je dois reprendre rdv entre temps mais ce n’est pas nécessaire.

Dans l’après midi je prends une douche et je sent couler entre mes  cuisses quelque chose de visqueux qui tombe ensuite dans la baignoire je sais qu’il s’agit du bouchon muqueux j’en avais déjà perdu un bout a 7mois de grossesse donc je ne m’en fait pas.

Le soir vers 23h  je n’arrive pas à dormir et ceux depuis deux trois jours déjà je suis totalement épuisé, je commence a ressentir de petite douleurs de règles , puis vers minuit ça s’intensifie mais je n’ai pas plus mal que ça, avec ton papa on décide tout de même d’aller a l’hôpital au cas ou ça s’accélère et que je ne puisse plus conduire comme papa n’a pas encore le permis.
Au cas ou je ne puisse pas conduire  mamie aurait du nous emmener mais ce soir elle était de sortie, elle nous avait bien prévenue que rien ne devait ce passé ce soir parce qu’elle n’était pas là lol.
Papa l’appel tout de même sur son portable et lui laisse un message.

Nous habitons proche de la maternité juste 15min en voiture.

Il est minuit passé on sonne et c’est une sage femme qui nous ouvre et nous installe en salle d’examen elle est très gentille et très douce pour vérifié le col elle me demande avant si je suis prête je la trouve très prévenante. Col ouvert à deux doigt mais long, ce suit un monito qui détecte des petites contractions anarchique, elle m’annonce que si les résultat de la prise de sang et du test urinaire sont bon je peux rentré a la maison le temps que tout ce mette bien en route ça peut prendre quelques jours.

Avec papa on sort prendre l’air, on vois mamie qui arrive elle ne pouvait pas attendre trop curieuse, elle rentré quand elle a eu le message et a décider de passé aux nouvelles.

 Nous rentrons une fois de plus dans l’hôpital voir si les résultats sont arrivé on les auras à 1h, pour plaisanter je demande à la sage femme si je suis enceinte elle me répond que oui nous rigolons un petit moment puis elle m’annonce que je ne peux pas partir car mon test urinaire n’est pas bon à cause de présence d’albumine ou quelque chose comme ça dans mes urines, elle me fait donc monter en chambre c’est un brancardier qui va nous y emmener en marchant les contractions son très gênantes je ne peux pas aller aussi vite que lui donc il ralenti le pas. On prend l’ascenseur et la trou noir  je rouvre les yeux il y a une sage femme au dessus de moi qui me demande si je sais ou je me trouve , je lui répond l’hôpital, je suis ensuite transporter dans ma chambre s’ensuit une prise de tension un peux élever mais j’ai l’habitude depuis le début de ma grossesse j’ai des pics de tensions et des pertes de connaissance mais le gygy n’a jamais trouver ça important.

Il est deux heures papa n’a pas le droit de rester avec moi heureusement que mamie est là c’est elle qui le ramènera.
Je passe une mauvaise nuit réveiller souvent par des contractions

À partir de 7h je ne peux plus dormir j’ai de très grosses contractions mais largement supportable pour les faire passer je m’accroupis

À 8 heure prise de tension et de température tout est ok

Entre temps j’entends une femme hurler ce qui me fait très peur je suis seule dans ma chambre,

Vers 9h un sage femme arrive pour vérifier le col je lui demande si la femme a côté est en train d’accoucher il me dit que non mais que chacun ne gère pas la douleurs pareil, il me dit vous êtes a 5 on va descendre en salle d’accouchement, je ne réalise pas tout de suite je lui dit d’attendre un peux parce que papa n’est pas la j’appelle donc papa pour lui dire il n’a pas tout compris il était sur la route mamie allait le déposer mais il m'informe qu’il passait prendre le petit déj avant je lui dit non viens tout de suite.
Monsieur m’a pas écouter et est arriver que vers 9h45 je sais pas ce qu’il a fait a la boulangerie mais 30min faut le faire.

Papa est enfin arriver on me descend en fauteuil roulant  assise les contractions sont plus douloureuse, dans ma salle d’accouchement il y a une baignoire auquel une fois arrivé je me tiens pour faire passé la contraction.

On me dit de m’installer sur le lit pour le monito,  on me branche la perf car je veux la péridurale jusqu’à présent je gérais bien mais une fois allonger la douleurs est devenue insoutenable je demander quand j’aurais la péridurale mais l’anesthésiste n’était pas encore arriver j’ai le droit au un masque a gaz qui me soulage un peu. 13h l’anesthésiste arrive ma sage femme me dit que si il me demande de lui dire que je suis a 7 alors que j’étais déjà à 8 sinon il ne me la ferait pas.
Je sent l’a petite piqure de l’anesthésie local qui me fait faire un petit bon il m’engueule me dit vous avait pas intérêt a bouger pour la suivante, je ressent presque tout de suite les effets enfin je ne ressent plus rien surtout je peux enfin fermer les yeux et me reposer, chaque fois que quelqu’un rentre dans la salle je sursaute, une sage femme viens me percer la poche des eaux , je suis a dilatation complète j’ai envie de poussé mais tu es très haut on me montre comment poussé deux trois fois puis on me dit poussé de toute façon bébé ne va pas arrivé tout de suite et on nous laisse seul dans la salle d’accouchement car il y a d’autre accouchement qui presse plus que le miens…..
Je pousse je pousse tellement bien que mon chéri regarde et me dit tu es toute gonflé « en bas biensure »  il regarde de plus prêt et voit le début de ton front il sort vite chercher une sage femme je me sent vraiment seule et perdu a ce moment elle arrive avec une autre dame qui dit attendait j’arrive je veux etre là aussi…. je me suis tellement épuiser a poussé quand j’était seule que je n’en peux plus ta tête sort puis c’est les épaules qui me vaudrons une déchirure.
Tu es né mon petit homme nous sommes le 11mai 2011 et il est 16h10
La sage femme t’attrape et te pose sur moi je n’ose pas te toucher tu es si petit les larmes coules toute seule je suis tellement heureuse de te sentir tout contre moi très peut de temps car on t’emmène  pour les premiers examens je dit a papa de pas te quitter pendant ce temps on me fait sortir le placenta et on m’appui sur le ventre c’est très désagréable et un poile douloureux on me recouds je dis a la sage femme que ça fait très mal mais d’après elle impossible j’ai encore la péri, 5 points c’est pas beaucoup mais j’ai bien sentis a chaque fois que l’aiguille rentré le passage du fil et le moment ou elle serrait pour les attacher c’est pas une partie de plaisir
 
Puis tu es arriver tu étais déjà tout habiller je n’avais même pas pus te garder plus longtemps en peau à peau je t’ai pris sur moi pour la première tété et tout ce qui a pus ce passer avant je l’ai oublié.

Je t’aime mon amour,

Aujourd’hui je suis enceinte de bientôt 5 mois et je ne referais pas les même erreurs pas de péridurale je n’ai pas pus sentir le passage de mon bébé, je ne resterai pas clouais sur ma table d’accouchement la douleurs est 1000x pire….. Histoire a suivre dans 4mois ;)

Elm1120-0192
100 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit