Naissance de ma première princesse

postée
\ Accouchement du 21 février 2006
t Durée : 6 heures

Ma vie de maman a commencé en août 2005. Mon premier test de grossesse. Positif. Ma grossesse s'est déroulée à merveille, malgré un petit diabète gestationnel qui n'a eu aucunes conséquences... 11 jours avant le terme, rdv gygy comme tous les 2 jours (je me demande maintenant pourquoi le gynéco a tenu à ce que j'aille faire un monito et une consultation tous les 2 jours !?). Je lui dis comme beaucoup de maman surement que c'est long d'attendre, et que j'ai hâte. Un petit TV et "madame, votre col est à point, demain je vous déclenche" !!!!!

Sur le trajet du retour je pleure, je suis entre la joie et peine. Je suis heureuse à l'idée que le lendemain j'aurais mon bébé dans les bras, mais en même temps j'ai peur et je suis triste à l'idée que ma grossesse va se terminer, je ne veux pas qu'on enlève mon bébé de "moi"... Bref rdv à 7h30 à la clinique et à jeun !!


Le matin debout à 5h, je ne peux plus dormir. L'avantage de cette situation, c'est que je n'étais pas dans l’affolement. J'ai fais ma grande toilette (vraiment grande hihi). J'ai faim, à partir de minuit la veille ordre de ne rien manger ... Mon homme se lève, se prépare lui aussi comme un mannequin, charge les valises dans la voiture et c'est partis, en route !!
Le trajet m'angoisse je vais accoucher !!!

Arrivée à la maternité on se rend direct en salle d'accouchement. La sage-femme m’accueille, me donne ma blouse et m'installe. Je me retrouve allongée sur un lit en salle de naissance. J'ai droit a un examen et elle me place les capteurs du monitoring sur mon énorme bidon !!
Elle commence une immense série de questions sur ma grossesse les test, les prises de sang bref la totale.

8h30 - on me met sous perfusion d'ocytocine (perfusion d'hormone qui accélère ou déclenche le travail). Ouille que c'est douloureux ce truc dans le poignet !!
Pfff le temps me parait interminable, les contractions ne sont pas franches, je n'ai pas mal et on s'ennuie avec mon homme.

11h30 - La sage-femme vient me rompre la poche des eaux (à l'aide d'un perce membranes). Je ne me souvient plus mais elle étaient au moins trois sur moi. Ce geste est censé être indolore, mais la façon qu'elle ont utilisé pour le faire, franchement c'est pire que tout c'était horrible, je me cramponnais à la table !! Je ne veux pas vous effrayer mais bon c'est ce que j'ai ressenti...

A partir de ce moment, tout s'accélère, les grosses contractions sont là, la douleur inévitable d'un déclenchement et de cette position arrive et ça fais un mal de chien mais impossible à décrire. J'applique rigoureusement la respiration apprise en cours de préparation. C'est efficace, car on ne se focalise plus sur la douleur mais sur la respiration.
Mon col s'efface doucement, à croire la sage-femme ça risque d'être long !! Les touchés vaginaux me font horriblement mal, mais il faut bien ça pour vérifier !!

12h40 - Je suis seulement dilatée à 3 !!!!!!!!! Je demande la péridurale, j'ai trop mal !!! ... L'anesthésiste arrive pour me poser la péridurale, mon chéri est obligé de sortir...la sage-femme se place devant moi pour m'aider. L'anesthésiste me fais la première piqure qui insensibilise la zone, je sursaute, il m'engeule presque en me disant de ne surtout pas bouger !! Il rentre alors l'aiguille avec le cathéter. Oups, ça ne fais pas mal mais la sensation n'est pas agréable et ça fais un bruit bizarre...
Voilà et c'est reparti. Malheureusement pour moi la péridurale n'as fais effet que d'un côté, donc je ne suis pas soulagée... J'ai trop mal, je veux bouger un peu, on m'interdit...

13h30 - La sage-femme me conseille de me coucher sur le côté où la péridurale n'est pas efficace, et me réinjecte du produit dans la péri.
Ah !! je ne sent plus rien !! Par contre du coup, geste systématique en cas de péri, on m'a mis une sonde urinaire, encore un très mauvais souvenir de douleur...

La dernière dose de péridurale est si forte que je ne vais plus rien sentir...du moins plus de douleurs...

13h40 - Je suis inquiètes, depuis le début du travail le capteur enregistre les battements du coeur de mon bébé, et d'un coup je ne l'entends plus... Je sonne pour faire venir quelqu'un, une sage-femme qui à mon avis vient de prendre son service arrive. Je lui parle de mon inquiétude, et en même temps je lui dis qu'il faut absolument que j'aille aux toilettes, ça pousse très très fort j'ai l'impression que je vais me faire dessus...

Elle va pour m'examiner, et sans même me faire de toucher elle me lance "vous allez accoucher, c'est votre fille qui pousse, elle arrive !!" (le monitoring n'entendais plus le cœur car ma princesse était trop engagée pour le capteur).

On m'avait tellement préparé à ce que ce soit long que tout à coup je suis perdu, déjà ? Mon homme saute de son fauteuil, c'est la panique, je pleure, là tout de suite !?! C'est trop soudain !! Mon chéri s'approche et me dis "on voit les cheveux !!" tout le monde court dans la salle.

La sage-femme qui m'avait suivi dans tout le travail arrive. Elle dis "appeler vite le gynécologue, elle va accoucher !!"


Je me retrouve les pieds dans les étriers, le masque à oxygène sur le visage... Et ils y a 2 sage-femmes + une élève (+ ensuite le gynéco, ça en fait du monde !)

La sage-femme me demande de pousser à la prochaine contraction pour faire un essai le temps que le gynéco arrive, mais je ne sens plus rien, je suis incapable de sentir lorsqu'elle arrive.

Une contraction arrive, la sage-femme me prévient que c'est le moment. Je prends ma respiration et je pousse...

"STOP, ne poussez plus !!!" Oups c'est bon le passage du bébé sera rapide. Le soucis c'est que ça pousse tout seul à cause des contractions...

Enfin le gynéco est là, lui croyant qu'on avait le temps il ne se presse pas pour enfiler ses gants... La sage-femme m'indique qu'une autre contraction arrive. Je prends une énorme bouffée d'oxygène j'attrape les poignées et je pousse... Mon homme me tient la tête relevée. La sensation est très bizarre je sent les épaules passer avec un petit "Aïe !!". Je sent mon bébé glisser. Le papa l'attrape et me la pose sur le ventre.
Il est 13h46, elle pèse 3kg et mesure 50cm. C'est merveilleux, magique, inoubliable. Je pleure, je l'embrasse, qu'elle est belle !!! Je peux vous garantir que lorsqu'on a notre bébé contre nous, on oublie toute la douleur des secondes précédentes !

La sage-femme me l'enlève... déjà !!! Le papa la suit. Je ne vais plus voir ma fille durant 30 longues minutes...

Très vite le gynécologue récupère le placenta, et me met un point.
30 minutes plus tard le papa arrive avec ma fille toute propre toute belle... Je la mets au seins... Ouah quel bonheur !!!!!! Je suis fière... mais épuisée !! Et pourtant, ça n'as pas été long !!

Mon séjour à la maternité a été un enfer, en chambre double avec le bébé de la voisine qui n'a pas arrêté de pleurer jour et nuit alors que la mienne était sage comme une image...


Une fois rentrée à la maison, ça ne va pas. Je n'arrive pas à être heureuse que ma fille soit là. Je ne cesse de me répéter qu'elle ne devrait pas encore être née, qu'on la forcée à venir au monde... J'ai l'impression qu'on m'a volé sa naissance... Et je pleure, je pleure... Jusqu'au jour normalement prévu du terme. A partir de ce jour, je suis libérée et je suis enfin heureuse avec mon bébé...

Voilà, pour toute les futures mamans, c'est vrai, accoucher n'est pas une partie de plaisir, mais c'est merveilleux. Bien sur, chaque accouchement est unique et ce qui m'est arrivé ne vous arriveras pas forcément, mais essayez de ne pas vous angoisser, un accouchement ne peux pas être planifié à l'avance, donc fiez vous à votre instinct !!!

Ma fille est née rapidement quand même, surtout pour un déclenchement (en principe c'est long). Il n'y a eu aucun soucis, pourtant, ce n'est pas la naissance que j'avais imaginée, j'aurais espéré un peu plus de naturel, un peu plus de chaleur, d'intimité... Trop médicalisé... Ce déclenchement a été pour moi un cauchemar ! J'en ai énormément voulu au gynécologue de me l'avoir programmé pour SA convenance, car médicalement tout allait bien ! D'ailleur je ne suis plus jamais allée le voir (alors que c'est lui qui m'a fait naitre et qui m'a toujours suivie depuis mon adolescance !).

Et puis si vous avez l'occasion de lire mes prochains récits (ma 2e fille née le 11/07/2007 et mon 3e bébé à naitre pour fin décembre 2012), vous verrez à quel point cette naissance a bouleversé ma façon de voir la naissance ;)

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie