Naissance de mon amour

postée
\ Accouchement du 22 mai 2012
t Durée : 6 heures et 30 minutes

Ça faisait depuis le 4ème mois que j'avais des contractions alors je m'y étais faite.
Un mois avant la date fatidique il a été décidé que j'allais faire un monito toutes les semaines pour voir si tout était ok. Tout allait plutôt pas mal jusqu'au 15/05 pour mon dernier rdv. Le monito montrait que mon Loulou (enfin son coeur) avait des petites baisses de régime pendant les contractions. On a fait aussi une écho et on a vu que Monsieur avait toujours la tête en bas mais qu'il avait relevé le menton, donc pas top... Risque de césarienne en urgence s'il n'arrive pas à sortir de lui même. Le doc m'a dit "je vous propose de rentrer à la mat pour déclencher l'accouchement le 21". Ok pour moi. J'espérais un peu quand même qu'il arriverait tout seul entre temps.

Le 20 ma mère est venue manger, elle m'a fait faire une grande promenade dans la ville, en me disant que ça pourrait un peu aider à enclencher le process. Bof bof. Rien de spécial.
Alors le 21 je me lève, je finis de préparer ma valoche, je prends une bonne douche, me fais un beau brushing. Faut que je sois canon pour accueillir mon bonhomme
Le stress monte au fur et à mesure de la journée, j'ai rdv à 16h pour l'admission. Bon c'est parti on y va, je dis au revoir aux chiens, je verse ma larme. Et oui, je pars pour 4 jours mini et quand je reviens rien ne sera plus pareil!

On arrive à la mat et on m'emmène dans ma chambre, je serai seule c'est cool. Ils me font ensuite faire un monito et contrôlent l'ouverture du col. Surprise! J'ai des contractions régulières - je ne les sens pas - et le col est un peu ouvert. Alors ils décident de pas me déclencher le soir même mais de laisser passer la nuit pour voir et si rien de plus, réveil à 5h45 et pose de la perf d'ocytocine. On retourne dans la chambre et là chrono en main toutes les 7 min contractions que je sens... Je renvoie Cheri à la maison pour qu'il dorme un peu et je lui dis que je l'appellerai si jamais ça se précisait.

Nuit de merde, contractions irrégulières mais douloureuses, orage, bref je dors peu. 5h45, une sage femme vient me voir et me propose de prendre une douche avant d'aller faire un premier monito de contrôle. Rien de spécial mais les contractions font toujours chuter le rythme cardiaque de mon Loulou.
Chéri m'a rejoint à 6h45 pour la pose de la perf il faut donc faire accélérer les choses car risque de souffrance fœtale. J'ai la dalle, j'ai droit à un petit dej mais l'effet de la perf se fait vite sentir, je n'arrive pas à manger sans avoir une contraction qui commence à faire plutôt mal. Alors je mange une demi tartine et abandonne mon chocolat chaud!

Le temps passe et la douleur s'accentue à fond, le yoyo du cœur continue... 11h30 j'en peux plus j'arrive plus à respirer à cause de la douleur. Je broie la main de mon homme, je deviens folle. Je demande la péridurale... qui arrive 1h plus tard! L'anesthésiste était en salle d'op puis en réa ( je lui ai dit quand même que je pouvais attendre pendant qu'il sauvait des vies, pas de prob). Donc 12h30 pose de la péri. Super, sans douleur, parfait. Et là merci mon dieu, je sens les contractions mais elles ne sont plus douloureuses!

On me perce la poche des eaux quelques minutes après. Et là je sens une grosse pression, une envie de pousser. La sage femme me dit que je peux accompagner mes sensations pas de souci je pousse tout doux ça fait du bien. D'ailleurs on m'installe sur le côté, c'est plus confortable. Et la pression se fait de plus en plus forte je dois donc pousser plus fort la sage femme me dit de pousser un bon coup (je sers les dents) on voit les cheveux. Cheri confirme, je touche et je les sens aussi. Beurk c'est gluant, je m'essuie les doigts!! Ça me motive à fond. Je donne tout ce que j'ai, j'ai mal bon sang! Normal me dit-on, c'est la tête et puis j'ai re-mal c'est les épaules. Ah ok. Et voilà mon petit bout qui fait son entrée dans la vie extérieure!

Les seuls mots que j'ai réussi à dire c'était "mon dieu c'est pas vrai" j'y croyais pas. Il a attendu quelques secondes pour pleurer. Son cœur ne battait pas fort car il s'était enroulé le cordon autour de l'épaule. Alors à chaque contraction ça écrasait le cordon qui était en plus assez court et le sang ne pouvait pas passer... Mais bon une fois sorti plus de problème. Il est 13h16.
Chéri coupe le cordon, et on me donne mon bébé tout chaud, tout nu contre moi. C'est exquis. Il s'apaise rapidement.

Pendant ce temps c'est au tour du placenta de sortir. Je demande si j'ai beaucoup été abîmée. Petite déchirure, 2 points de suture. La péri ne faisait plus effet. J'ai bien tout senti!!

30 min de peau à peau plus tard, il cherche le sein, on l'aide un peu aie ça fait mal... On se fait un câlin encore plus d'une heure. Une sage femme vient pour le peser et le mesurer. Moi je peux déjà me lever pour faire pipi, cool!
On retourne tous les 3 dans notre chambre.

En conclusion j'ai beaucoup aimé la naissance de mon petit bout. Même si c'est pas ce dont j'avais rêvé. Ça a été plutôt rapide. Et j'ai adoré avoir ses petites fesses au creux de ma main pendant ces 2 heures qui étaient tellement magiques.

25a2953613bac138535c30a9dd37c160
50 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie