Un autre accouchement de rêve!

postée
\ Accouchement du 31 octobre 2014
t Durée : 3 heures et 15 minutes
10431692_10152361508107750_6046915583456448617_n

Voici le récit de mon deuxième et dernier accouchement, celui de ma petite Victoria. Je vous avertis, il est long! lol

Le jeudi 30 octobre 2014, j'avais rendez-vous chez ma gynécologue pour ma rencontre de 39 semaines. J'étais en ce moment à 39 semaines et 4 jours, mettant ma date prévue d'accouchement au 2 novembre. Après toucher vaginal, j'étais dilatée à 2cm, effacée à 50% et bébé en station -2. Elle me propose un décollement des membranes que j'ai accepté, ne sachant pas trop à quoi m'attendre puisque j'en ai jamais eu à ma première grossesse. Ca m'a fait TRÈS mal! lol Elle me conseille ensuite d'aller marcher pour aider à faire travailler mon col et induire des contractions, chose que j'ai fait pendant 1h30 à mon retour à la maison. De petites contractions sont arrivées en après-midi. Rien de vraiment douloureux (ca fait juste pincer un peu plus qu'à l'habitude) et elles ne sont pas vraiment régulières (de 7 à 9 minutes). En soirée, ca s'est amplifié un peu en terme de douleur et elles se sont rapprochées pour en avoir certaines à intervalles de 5 minutes. Je sens que je commence une période de latence et que la nuit ne sera pas de tout repos.

Je réussis à dormir par intermittence jusqu'à 2h du matin le lendemain, donc le 31 octobre. Je me réveille et je sens que ca a encore changé. Ca fait encore plus mal (tout en étant très tolérable). Je me lève et je vais me chronométrer dans le salon pour ne pas déranger mon conjoint qui dort. Ca tourne encore autour de 5-7 minutes. À 5h30, je décide d'aller prendre un bain pour voir si ca passe. La douleur est un peu soulagée, mais les contractions ne s'espacent pas. Je vais réveiller mon conjoint pour lui exposer la situation. Comme je ne sens pas un accouchement imminent, on va prendre le temps d'aller porter notre fils de deux ans et demi à la garderie et ensuite aller faire un tour à la maternité de l'hôpital pour voir où ca en est. En finissant nos sacs, je sens que ca s'intensifie encore.

Pendant le trajet vers l'hôpital, j'ai toujours des contractions et même si nous sommes pris dans la circulation du matin, ca ne me stresse pas trop ne sentant pas d'urgence. Nous arrivons vers 8h30. Je me fais examiner après les questions d'usage: je suis à 3cm+ et effacée à 70%. Donc ca avance. Mais l'infirmière trouve que mes contractions ne sont pas encore assez rapprochées et que j'ai pas l'air d'avoir assez mal. Elle m'envoie donc marcher dans l'hôpital pour essayer d'accélérer les choses et me demande de revenir 1h30 plus tard. Mon conjoint me laisse et va à son travail pour préparer les choses pour son départ en congé de paternité. Il va revenir vers 9h30 pour mon prochain examen. Dès qu'il part, je me mets à marcher et je sens immédiatement un changement. Là, j'ai vraiment mal et mes contractions sont rapprochées aux 2-5 minutes. Je dois arrêter de marcher quand j'ai une contraction. Je sens que ca décolle le vrai travail pour vrai. Je vais me chercher un petit jus d'orange et une galette à manger, car je sens que je ne pourrai pas manger autre chose avant un temps. Je remonte à l'étage des naissances pour attendre mon conjoint. Je l'appelle pour savoir où il est, car j'ai vraiment très mal. Il fini par arriver à 9h45. Je retourne voir l'infirmière et après examen, je suis toujours à 3cm+. Elle sent que je débute mon travail actif, mais ne peut pas me garder encore puisque rien n'a bougé. Elle me recommande de retourner chez moi prendre un bain et de revenir dans 2h ou bien de revenir immédiatement si ca s'amplifie encore.

À ce moment-là, je suis TRÈS fâchée, car je suis vraiment souffrante! Je SENS que ca vient de décoller et comme j'ai accouché vite de mon premier, j'ai peur de ne pas revenir à temps et avoir la péridurale. Question de ne pas rester trop loin de l'hôpital (je sens pas que j'ai besoin d'un bain, je veux pas que ca aille trop vite), nous décidons d'aller chez mes parents qui habitent tout près. Nous y passons environ 1h15. Je suis très très souffrante, les contractions sont horribles! Je ne souvenais pas à quel point ca faisait mal...! Après une visite aux toilettes, je constate que j'ai pas mal de pertes de col et aussi, je sens que quelque chose "descend",. Ca me fait peur! Je demande à mon conjoint de retourner immédiatement à l'hôpital, chose que nous faisons.

Cette fois, la circulation du midi me stressait horriblement! Il fallait arriver à l'hôpital TOUT DE SUITE! Mon conjoint me dépose devant l'urgence pour aller stationner la voiture. En mettant le pied dans l'urgence, une terrible contraction me prend. Je m'appuie sur la chaise roulante qu'il y a miraculeusement là et je crie ma douleur. Une femme enceinte qui passait par là me remarque et me demande si ca va. Elle voit tout de suite que je suis en contractions et me demande de m'asseoir dans la chaise roulante. Je lui réponds que je peux pas, j'ai trop mal, la contraction doit passer d'abord. Elle court chercher une infirmière qui revient m'assister. Me demande si je suis à terme, de combien de temps sont espacées mes contractions, etc. Elle me roule rapidement vers l’ascenseur pour me monter à l'étage des naissances. Tout juste avant d'entrer dans l'ascenseur, je vois mon conjoint qui passe pas loin. Je l'interpelle et il arrive rapidement. L'infirmière lui passe le relais et me souhaite bonne chance. Il est maintenant 11h45 quand je me fais examiner une troisième fois. Je suis à 5cm, effacée quasi à 100% et la poche des eaux est très bombante. Je suis enfin admise.

Je demande la péridurale SUR LE CHAMPS! On me conduit à ma chambre et on me promet de tout faire rapidement pour que je l'aille. Les infirmières m'ont sûrement trouvée très énervante, car je demandais la péridurale toutes les 5 minutes (presqu'à chaque contraction, bref! lol). Finalement, comme le service était très peu achalandé cette journée-là, l'anesthésiste est arrivé à peine 10 minutes après avoir été appelé. J'ai reçu la péri à 12h30. La résidente a attendu que je sois gelée pour m'examiner de nouveau, de peur de rompre mes membranes. Après examen vers 13h00, je suis dilatée à 8cm. Elle crève mes eaux. Elle m'examine à nouveau 10 minutes plus tard, je suis complète. Je sens mon bébé descendre dans mon bassin. En fait, je sens TOUT, exactement TOUT, mais sans douleur. Juste un léger inconfort. Je sens ma fille qui trace son chemin vers la vie. Le médecin accoucheur, le Dr. Verreault, arrive entre temps. Je le trouve immédiatement super sympathique! Il est drôle et attentionné. Bref, on m'installe pour pousser. Et 7 minutes plus tard, ma fille fait son arrivée dans notre vie! Victoria est née à 13h17. Elle pèse 7lb 4oz et mesure 21,5 pouces. Elle pleure un peu et nous cherche immédiatement des yeux son père et moi quand nous lui parlons. C'est une championne ma fille!

En résumé, un accouchement qui ressemble beaucoup à mon premier. intense et un travail actif très rapide! La seule différence, c'est que j'ai eu une grosse latence à cet accouchement, chose que je n'ai pas eu à mon fils (j'étais entrée en travail actif dès le départ).

206544_10151147976612750_81534073_n
119 pts

Commentaires

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Img_7511_3

J'ACCOUCHE, le livre dans lequel les mamans racontent leur accouchement.

Les récits d'accouchement
des Ptits Mwana

Des récits d'accouchement écrits par les mamans pour les mamans

Écrire votre récit