Naissance d'evann

postée
\ Accouchement du 14 septembre 2006
t Durée : 37 heures
Nous_003

Voici le récit de mon premier accouchement :
12 septembre 2006 : Il est 19 h 00, mon z'homme n'est pas là, il est au gabion avec mon papa, je dors chez ma maman qui quitte son boulot à 22 h 00. Yannick m'avait rassurée en me disant que s'il y avait un pb, il pouvait être là dans la 1/2 heure, je l'avait donc autorisé à y aller.

Ghysmo, mon adorable chien réclame à faire ses besoins, je le sors et me mets à discuter avec la voisine qui me dit : tu as la tête de quelqu'un qui va accoucher... J'ai très mal au dos mais pas au ventre ! Maman rentre à 22h30 et nous nous couchons, malheureusement je ne dors pas de la nuit tant j'ai mal au dos !

Mercredi 13, 8h30 : Les hommes sont rentrés et m'ont apporté le petit déjeuner que je mange avec grande envie... A peine avaler, je me sens barbouillée et décide de me recoucher en rentrant à la maison, j'ai mal au ventre comme si j'allais avoir une déripette des familles !!! LOL...

Je me recouche et somnole vu que je n'avais pas dormi de la nuit, mais je suis sans cesse réveillée par le mal de ventre; je décide donc de me relever et d'aller prendre un bain pour me détendre... Ma meilleure amie m'appelle sur mon portable et calcule l'intervalle entre chacun de mes maux de ventre : toutes les minutes 50 depuis 9h30, des maux qui durent 1mn30 ! Arrive 12h00, je n'ai plus du tout mal au ventre et recommence à souffrir affreusement du dos. Je dis à Yannick de manger et de m'emmener après à la maternité afin de faire un examen, chose faite nous arrivons à 13h30 et on me dit : c'est pour dans 10h max, vous êtes dilatée à 3,5, allez vous promener, ça aidera bébé à descendre... Mes beaux parents vivent à 600 m de la mater, nous y allons donc à pieds et y restont jusqu'à 17h00 environ, les contractions sont toujours si régulières, douloureuses car rénales et annales !!!

2nd examen en arrivant, toujours dilatée à 3,5 malgré la régularité des contractions ! 20h30 3ème examen : 3,5, toujours des contractions au mêmes endroits, la SF dit à Yann d'aller manger, que je faisais un faux travail !!!

22h30, on me propose de la morphine afin de me reposer, je la refuse.

23h00, je leur pleure la morphine, et donc 1ère injection dans la fesse : cela ne me soulage pas mais m'aide à me reposer tant bien que mal.

2h30, je leur réclame une autre piqure qui cette fois m'assome et me rend complètement stone !!!

5h30 : une SF me dit de prendre ma douche, que nous allons en salle d'accouchement pour 6h30 et que j'aurais la péridurale vers 8h00. Malgré cette dilatation qui n'avance pas (tjs 3,5 avec des contractions ttes le minutes 50...)

7h00 : on m'annonce qu'aucun anesthésiste n'est dispo avant 8h30. je patiente et arrive cette heure, on me dit : encore 1h d'attente ! Je ne veux plus accoucher, je leur dis : je reviens demain si vous voulez mais aujourd'hui je ne peux plus...

9h30 : PERIDURALE, OUF ! le soulagement, tout va bien maintenant. Yannick rentre déjeuner pour que je me repose...

14h30, on me perce la poche des eaux, je suis à 4,5, enfin, ça avance...

15h30, on me pose une sonde urianire et m'injecte un produit pour accélérer le travail, il est temps !

16h00, la péridurale ne fait presque plus effet mais on ne peut pas me la refaire, j'ai une pompe d'auto injection...

16h30 on m'insatalle pour accoucher, je suis à 9,5 mais je souffre depuis trop longtemps, je suis fatiguée, anémiée et en hypoglycémie, donc on commence.

17h00, mes poussées ne font rien, bébé ne sort pas, les SF appellent un gygy qui va se servir de la ventouse,

17h30 la tête et les épaules sont dehors mais le gygy fait une mauvaise manipulation et lorsqu'il lache la ventouse, le bébé re-rentre violemment dans mon ventre et provoque évidemment un dégat qui se fera sentir après... Enfin, après un épisio, EVANN sort en parfaite santé, il n'a jamais souffert, tout va bien, il est 18h04, nous sommes le jeudi 14 septembre 2006 ! 3k640, 50 cm...

Les suites ont été encore plus pénibles et je suis restée à plat ventre pendant 1mois et demi à cause de cet ématome interne provoqué par l'erreur du gygy !!! De plus Evann a fait la mort subite du nourrisson à 3 semaines mais s'en est sorti indemne, vu qu'il s'est arreté de vivre dans mes bras et non dans son lit, nous l'avons stimulé et empeché de partir pour toujours... C'est un miraculé, et c'est un super petit bonhomme qui se prépare à l'arrivée de son petit frère MAXENS pour le 12 janvier prochain...
Voilà, c'est très long à écrire mais il y avait tant de choses à raconter...
Petit soulagement : les médecins me disent que mon 2ème accouchement sera probablement plus rapide et moins pénible !

Picture
100 pts

Commentaires

  • Nono Une photo vraiment émouvante, pleine d'amour et un joli récit. Après cet accouchement difficile et ce par quoi Evan est passé, je suis contente de savoir que tout va bien pour le petit Evan. Merci pour ce récit.
    il y a plus de 6 ans
  • ecrire un commentaire

Articles traitant de sujets similaires

Preparation-accouchement

7 raisons de refaire une préparation à l'accouchement

Postpartum

Ces douleurs post-accouchement qui nous gâchent la vie